AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerRèglementConnexion

Partagez | 
 

 La Chute du Paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antahrg
Ombre
Ombre
avatar

Nombre de messages : 1
Points : 4842
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: La Chute du Paradis   Sam 2 Oct 2010 - 20:37

Salut à tous.
Voilà un rôle play que j'ai fais il y a plus ou moins trois ans pour Aazael Thorn, des ex-Infernos de l'univers 39 .
Je suis retombée dessus par hasard, et bref, il pourrait resservir ... il faudra juste changer Aazael par un autre nom, de préférence un nom démoniaque qui rend bien quoi =D

Et aussi de préférence pour un beau HoF, parce que c'est un beau rp, et je dis pas ça parce que c'est moi qui l'ai fait Very Happy



http://board.ogame.fr/board96-la-communauté/board637-la-bibliothèque-ecriture-et-role-playing/board197-le-hall-des-histoires-ogamiennes/589520-la-chute-du-paradis/#post6030842



Citation :
"C'est prêt"


Voici deux mots. Deux mots qui suffirent à procurer à Aazael Thorn un sentiment durable de satisfaction, deux mots qui allaient sceller le destin de milliers d'âmes innocentes.
Le Portail était prêt. C'était une espèce de monolythe; activé par des procédés occultes dont seuls les barons des Infernos avaient connaissance. Par le biais d'un sacrifice humain, accompagné d'invocations maléfiques, on pouvait ouvrir un passage inter-dimensionnel vers n'importe quel lieu de l'univers.
Et la destination choisie n'était pas quelconque, c'était le Paradis lui même que les démons avaient projetés d'envahir. L'heure était venu de frapper un grand coup et de mettre à bas une fois pour toute les opposants à l'Empire Infernal.



Depuis quarante jours et quarante nuits, les espions allaient et venaient incessament entre les enfers et ce havre de paix, où vivaient ces êtres soit disant purs, qui avaient été incapables de suivre la vraie voie le moment venu. Des lâches, rien de plus.
Les rapports étaient consternants, des archanges en armure montaient la garde à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, les cités étaient fortifiées, les murs défendus. De temps en temps, des escouades armées d'épées flamboyantes prenaient leur envol, d'autres menaient des rituels sacré et déposaient de l'eau bénite sur plusieurs endroits stratégiques.
Ainsi, le ciel redoutait une attaque, ou partait en guerre, ou les deux peut être.



Le seigneur Aazael Thorn avait décidé de mettre en place une stratégie audacieuse, mais il fallait alors tenter une inflitration. Au péril de sa vie, et armé juste d'une poignée de serviteurs fidèles, il s'était introduit dans ces nuages et avait tracé sur l'un de eux un pentagramme diabolique, qu'il avait gratifié de quelques incantations ténébreuse, puis arrosé du sang d'une jeune vierge.
Il avait alors alors découvert, et dut se battre. Il réchappa de justesse à la mort, et après un combat inégal s'enfuit en marmonnant des prophéties de revanche dans une langue que je n'ose citer. Mais il avait néanmoins réussi, et le pentagramme était désormais indetectable.


Et ce fut à l'aube de la seconde lune de Rengroth qu'il attaqua, comme ceci est chanté dans la Chute du Paradis, plainte que les Anges qui ont survécus entonnent lorsque la Lune est pourpre.



Les bouches des Enfers vomirent les hordes du Mal,
Parmi eux flamboyait Aazael le Grand,
Sombre Terreur empreinte d'un pouvoir mortel,
Prince des ténèbres, sous la lumière de Rengroth la Belle.



Cependant, les Nobles Anges lui firent face
Ne se laissant pas abattre par sa Menace,
Et la bataille s'engagea contre une horreur sans nom,
Les gardiens des Cieux déterminés à vaincre les démons.



Mais les hérétiques étaient chaque seconde plus nombreux,
L'un tombait, deux autres se relevaient,
Et dix autres apparaissaient
Eclairés par Rengroth la Belle.



Implacables, les légions Ennemies se dispersèrent
Dans tous les cieux, pleines de folie meurtrière,
Avec bravoure, les Anges continuaient de résister
Mais la ligne de défense fut finalement brisée.



Dans les yeux des succubes dansaient des flammes effroyables,
Des promesses de tortures et d'agonies impitoyables,
Alors tous surent dans le secret de leur coeur
Qu'ils ne pourraient jamais endiguer une telle Fureur.



Pourtant, les guerriers des nuages refusèrent de fuir le combat,
Résolument, ils faisaient rempart de leur corps;
Mais inévitablement, pour tous sonnait le glas,
L'un après l'autre, ils n'y trouvaient que la mort.



Car toute résistance était vaine,
Les démons ne pouvaient être repoussés,
Et c'est en jour de peine
Que les Anges furent défaits.



Quand tout espoir semblait perdu,
Alors s'avança l'Archange Michael,
Et marcha sur lui Aazael le Cruel,
Sous la pâleur de Rengroth la Belle.



Ils se toisèrent longuement,
S'observant calmement,
Puis dans les ténèbres s'affrontèrent
Michael le Pur et Aazael le Sanguinaire.



Le sol tremblait, et tremblaient les Séraphins
Observant horrifiés l'effroyable duel,
L'Archange de Dieu faisant face au bras droit du Malin
Contemplé par Rengroth la Belle.



Tandis que résonnaient les trompettes de l'Apocalypse,
Annonçant terriblement la fin des âges
Longtemps combattit avec héroïsme
Le Champion des Cieux, étincelant de courage.



Mais il fut vaincu par Aazael le Maudit,
Et avec lui tomba le Paradis,
L'Enfer connut ainsi sa plus grande victoire,
Mais qu'il ne puisse jamais en retirer quelque gloire,



Car de leur cruauté et de notre détresse,
De notre malheur désormais éternel,
Nous soit témoin Rengroth la Belle
Tachée du sang rouge de notre tristesse.






Le lai de La Chute du Paradis nous raconte ainsi comment, grâce au Pentagramme tracé, les armées démoniaques envahirent le Paradis, et décimèrent toute opposition.
On dit qu'il n'y eu que quelques dizaines de survivants sauvés des décombres qui partirent se réfugier dans un lieu oublié.
On raconte aussi que Rengroth, la lune autour de laquelle ils ont combattu, est à jamais rouge du sang des Anges qui y ont résisté et péri, et que lorsque se croisent la lumière du soleil et la lueur des étoiles, elle apparait flamboyante, entièremement pourpre, et que sa vue inspire crainte et terreur à tout les opposants aux Seigneurs des Enfers.







Revenir en haut Aller en bas
 
La Chute du Paradis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferno :: Les ténébres se dévoilent au grand Public :: Rôle Play-
Sauter vers: